Taïga (comédie du réel)

une création collective sur « l’affaire » dite « de Tarnac »
écrite par Aurianne Abécassis  et mise en scène par Sébastien Valignat
Le 11 novembre 2008, 150 policiers investissent Tarnac, un petit village de Corrèze.
C’est l’opération Taïga. Ils sont venus arrêter dix personnes suspectées d’avoir posé des fers à bétons sur des caténaires SNCF entrainant des perturbations du trafic ferroviaire.
Avril 2018, après 10 années de procédure et 27 000 pages de dossier, le Tribunal de Grande Instance de Paris met un terme définitif à cette «affaire» en prononçant une relaxe quasi générale pour les inculpé·es.
Et la juge de conclure «Le groupe de Tarnac était une fiction».
Mêlant commande d’écriture et écriture de plateau, le spectacle tentera de raconter cette affaire symptomatique d’une époque où se mêlent le politique, le médiatique, et le judiciaire. Pour tenter de mettre un peu de lumière sur ce qui est déjà considéré comme le plus grand fiasco de l’anti-terrorisme français de ce début de XXIè siècle.
Le texte a été sélectionné par le Festival du Jamais Lu 
et une lecture d’extraits aura lieu le samedi 27 octobre – 20h30 
à Théâtre Ouvert – Centre national des dramaturgies contemporaines (Paris -18è)
Création novembre 2019 
La Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud
Visu Taïga 06 17
dramaturgie : Sophie Présumey et Sébastien Valignat // jeu : Marion Aeschlimann, Maxime Bonnand, Tom Linton, Charlotte Ramond et Loïc Rescanière // scénographie et costumes : Bertrand Nodet // vidéo : Clément Fessy // son : Orane Duclos // lumière : en cours// régie vidéo et plateau : Nicolas Guichard // production et diffusion : Sophie Présumey.
coproduction, accueil en résidence et diffusion : La Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud (05) et Théâtre Jean Marais à Saint-Fons (69)
avec le soutien du Ministère de la Culture – Drac Auvergne-Rhône-Alpes : aide au compagnonnage avec une autrice. 
Publicités